Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 14:21

 

110 F 2333399 MDXeF8j76QJqaBZJCjcrsGIoYwgvo3[1]

Contrairement aux autres drogues, la nicotine :

  •     ne perturbe pas la vie sociale - elle fut même pendant un temps un élément socialisant ;
  •     ne provoque pas de comportements atypiques ;
  •     touche toutes les couches sociales et professionnelles.


La nicotine est une drogue dure : 4 à 5 cigarettes par jour suffisent pour créer une dépendance à cause des nombreux adjuvants et notamment l’ammoniac, un additif qui facilite l’absorption de la nicotine.

Pour arrêter de fumer, la volonté est la principale alliée, mais une aide peut s’avérer précieuse. La dépendance physique liée à la cigarette est la plus simple à traiter. Les traitements de substitution à la nicotine ont fait leurs preuves, toutefois ils entretiennent la dépendance. Et ils sont à déconseiller.

Pour vaincre la dépendance psychique, il faudra trouver des compensations au plaisir de la cigarette : le sport, la lecture, les sorties cinéma, les concerts… Et, face à la dépendance comportementale, rompre avec toutes vos habitudes de fumeur : éliminer briquets, cendriers, etc.

Ne pas supprimer les situations fortement liées au plaisir de la vie : pause-café, apéro…

La première semaine est assez laborieuse. Le danger de rechute est souvent autour du deuxième et sixième mois lorsque le manque ne se fait presque plus sentir et que l’on croit pouvoir fumer juste une fois n’amène pas à la rechute. C’est totalement inexact ! Une cigarette entraîne une autre et ainsi de suite. Tous les efforts durant ces derniers mois n’aurait servi à rien… Pour résister à la tentation, il serait appréciable de garder en mémoire les bienfaits ressentis depuis l’arrêt et apprécier l'économie de 2500 € par an, à raison d’un paquet de 20 cigarettes fumé par jour.

 

Pour les adolescents, la tentation est grande. Envie d’épater les camarades, faire comme eux, se donner une contenance, aller à l’encontre des recommandations de ses parents, le besoin de se sentir indépendant et grand… Rares sont les jeunes qui n’ont pas un jour essayé. Tous ne deviendront cependant pas des fumeurs invétérés.

clope cassée
On distingue en effet trois types de fumeurs chez les jeunes :

 

  • il y a des ados qui accrochent tout de suite ;
  • ceux qui développent progressivement une dépendance et deviendront en quelques années des fumeurs réguliers ;
  • ceux qui ne se soucient pas des conséquences.
    Pourtant fumer jusqu’à cinq cigarettes par jour peut amener à la dépendance.


La pression des copains est souvent trop grande pour résister à sa première cigarette.

La cigarette light

La toxicité du tabac est établie, mais les compagnies de tabac ont cherché à créer de nouveaux produits, « moins toxiques », telles que les cigarettes light et ultra light, pour protéger leur marché. Toutefois ces produits ne sont pas moins toxiques. Le fumeur tire plus fort sur sa cigarette, augmentant ainsi la quantité de goudron et de monoxyde de carbone inhalés.

Idem pour ceux qui s’orientent vers les cigarettes roulées, car le tabac à rouler ne fait l’objet d’aucun contrôle gouvernemental et est 3 fois plus toxique que celui utilisé dans les cigarettes industrielles. Ainsi que pour les fumeurs de cigares.

Le tabac est toxique sous quelque forme qu’il soit !

Partager cet article

Repost 0
dianacoaching - dans tabac
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Diana Atanassova
  • Diana Atanassova
  • : coach en épargne familiale
  • Contact

Mes prestations

diana3

Organiser vos dépenses de manière innovante et efficace

Dire stop aux kilos

Arrêter de fumer en douceur 

Organiser des achats ou des voyages avec les économies que vous allez faire. Se faire plaisir !

 

- Territoire d’investigation : Nantes et périphérie ; déplacement à domicile
- Devis gratuit et personnalisé

Pour les tarifs et prestations, merci de me consulter.

Diana : dianacoaching@yahoo.fr

 

Discrétion et confidentialité absolues

Recherche

Catégories