Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 08:12
L’e-cigarette  substitut tabagique ou gadget électronique à la mode?
La cigarette électronique rencontre un vif succès, car elle n’isole plus le fumeur de son environnement. Elle produit de la vapeur d’eau aromatisée, inoffensive pour le consommateur et son entourage.
De nombreux modèles sont conçus pour qu’elle ne ressemble pas à une vraie cigarette.

Elle gagne en popularité et son succès s’explique par son rôle de remplacement judicieux à la cigarette nicotinique. On peut parler également d’un phénomène de mode.

L’imposture

Dans la lutte que mène le fumeur chronique contre le tabac, la cigarette électronique a pris sa place dans les habitudes de consommation. Toutefois il est difficile de parler de produit miracle, car si ce nouveau type de fumeur ne se rend pas chez le buraliste pour une cartouche de clopes, il va dans un magasin spécialisé pour se procurer sa recharge d’e-cigarette. Et que cette new cigarette à la mode contient environ 10 mg de nicotine.

Et il apparaît un nouveau phénomène : des offres de recharges contenant plus de 10 mg de nicotine se voient multiplier.

Et la transparence dans tout ça est vraiment en danger.

La cigarette électronique et la composition des e-liquide

Les e-liquides sont composées d’eau, d’arôme, de la nicotine, de glycérine végétale et de propylène glycols.

La glycérine végétale c’est de la graisse animale et de l’huile. Elle est utilisée dans les médicaments (sirops), comme additif alimentaire et dans fermentation du vin.

Le propylène glycol est un additif alimentaire, utilisé comme émulsifiant dans les sauces et assaisonnements ou comme solvant. Il est aussi utilisé dans les systèmes de spectacle, dans les aérosols contre l’asthme (Ventoline) : son évaporation à basse température, 60° permet de produire de la vapeur et des brumes artificielles.

Où est le danger ?

Le seul potentiel danger de la cigarette électronique est la nicotine qui crée une dépendance physique. Mais rien n’empêche de « vapoter » des e-liquides sans nicotine. La cigarette électronique permet un sevrage en douceur à la nicotine, en réduisant les doses pour arriver à 0 mg de nicotine.

Et le fumeur réalise-t-il des économies avec la e cigarette ? Non.

Les industriels ne perdent jamais.

Repost 0
dianacoaching - dans tabac
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 14:18

cigarettes billets

Autrefois la cigarette était constituée uniquement de papier et de tabac. Ce qui n’est pas le cas actuellement.

Plus de 4 000 substances chimiques sont inhalées par la fumée de cigarette, dont plus de 60 classées cancérigènes :

  •      l’acétone qui est un dissolvant ;
  •      l’acide cyanhydrique utilisé autrefois dans les chambres à gaz ;
  •      monoxyde de carbone qui sort des pots d’échappement de nos voitures,
  •     DDT qui est un insecticide tout comme la nicotine ;
  •      l’arsenic, un poison très puissant…


La nicotine agit directement sur le cerveau au niveau d’une région liée au plaisir. À basse concentration, elle stimule notre système nerveux. À haute dose, elle provoque des nausées et des vomissements et la mort par paralysie respiratoire.

L’effet est très rapide : 7 secondes suffisent pour aller des lèvres au cerveau. Et celui-ci réagit en produisant des endorphines comme la dopamine qui vous mettent sur un petit nuage.

 

                                                                    Pour lire la suite, cliquer ici

Repost 0
dianacoaching - dans tabac
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 15:57

cigar11

Arrêter de fumer : ce n’est pas évident !  Le scénario qui se répète : on s’excite, on s’énerve, on baisse les bras, on se trouve une raison valable pour recommencer.

Et par la suite : on n’arrête plus.

Une excellente recette pour arrêter de fumer :

  • Préparer une liste des inconvénients du tabac et les bénéfices de l’arrêt : mauvaises odeurs, haleine désagréable, coût extravagant (+ de 2500 € par an s’en vont en fumée)
  • Fixer une date d'arrêt dans l’avenir proche
  • Changer les habitudes temporairement, par exemple boire une tasse de café sans fumer une cigarette
  • Ne pas utiliser de substituts nicotiniques : trop onéreux et inefficaces. Ils prolongent l’état de dépendance
  • Décliner poliment et avec fermeté toute offre de cigarette
  • Prévoir des activités, remplacer la cigarette par des chewing-gums sans nicotine, des fruits, un yaourt nature, etc.
  • Le besoin urgent de fumer, l’état de manque ne dure que 3 à 4 minutes : pendant ces 3 à 4 minutes, s’occuper à pratiquer une activité agréable pour faire passer l’angoisse. Se donner du temps nécessaire.
Repost 0
dianacoaching - dans tabac
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 14:21

 

110 F 2333399 MDXeF8j76QJqaBZJCjcrsGIoYwgvo3[1]

Contrairement aux autres drogues, la nicotine :

  •     ne perturbe pas la vie sociale - elle fut même pendant un temps un élément socialisant ;
  •     ne provoque pas de comportements atypiques ;
  •     touche toutes les couches sociales et professionnelles.


La nicotine est une drogue dure : 4 à 5 cigarettes par jour suffisent pour créer une dépendance à cause des nombreux adjuvants et notamment l’ammoniac, un additif qui facilite l’absorption de la nicotine.

Pour arrêter de fumer, la volonté est la principale alliée, mais une aide peut s’avérer précieuse. La dépendance physique liée à la cigarette est la plus simple à traiter. Les traitements de substitution à la nicotine ont fait leurs preuves, toutefois ils entretiennent la dépendance. Et ils sont à déconseiller.

Pour vaincre la dépendance psychique, il faudra trouver des compensations au plaisir de la cigarette : le sport, la lecture, les sorties cinéma, les concerts… Et, face à la dépendance comportementale, rompre avec toutes vos habitudes de fumeur : éliminer briquets, cendriers, etc.

Ne pas supprimer les situations fortement liées au plaisir de la vie : pause-café, apéro…

La première semaine est assez laborieuse. Le danger de rechute est souvent autour du deuxième et sixième mois lorsque le manque ne se fait presque plus sentir et que l’on croit pouvoir fumer juste une fois n’amène pas à la rechute. C’est totalement inexact ! Une cigarette entraîne une autre et ainsi de suite. Tous les efforts durant ces derniers mois n’aurait servi à rien… Pour résister à la tentation, il serait appréciable de garder en mémoire les bienfaits ressentis depuis l’arrêt et apprécier l'économie de 2500 € par an, à raison d’un paquet de 20 cigarettes fumé par jour.

 

Pour les adolescents, la tentation est grande. Envie d’épater les camarades, faire comme eux, se donner une contenance, aller à l’encontre des recommandations de ses parents, le besoin de se sentir indépendant et grand… Rares sont les jeunes qui n’ont pas un jour essayé. Tous ne deviendront cependant pas des fumeurs invétérés.

clope cassée
On distingue en effet trois types de fumeurs chez les jeunes :

 

  • il y a des ados qui accrochent tout de suite ;
  • ceux qui développent progressivement une dépendance et deviendront en quelques années des fumeurs réguliers ;
  • ceux qui ne se soucient pas des conséquences.
    Pourtant fumer jusqu’à cinq cigarettes par jour peut amener à la dépendance.


La pression des copains est souvent trop grande pour résister à sa première cigarette.

La cigarette light

La toxicité du tabac est établie, mais les compagnies de tabac ont cherché à créer de nouveaux produits, « moins toxiques », telles que les cigarettes light et ultra light, pour protéger leur marché. Toutefois ces produits ne sont pas moins toxiques. Le fumeur tire plus fort sur sa cigarette, augmentant ainsi la quantité de goudron et de monoxyde de carbone inhalés.

Idem pour ceux qui s’orientent vers les cigarettes roulées, car le tabac à rouler ne fait l’objet d’aucun contrôle gouvernemental et est 3 fois plus toxique que celui utilisé dans les cigarettes industrielles. Ainsi que pour les fumeurs de cigares.

Le tabac est toxique sous quelque forme qu’il soit !

Repost 0
dianacoaching - dans tabac
commenter cet article

Présentation

  • : Diana Atanassova
  • Diana Atanassova
  • : coach en épargne familiale
  • Contact

Mes prestations

diana3

Organiser vos dépenses de manière innovante et efficace

Dire stop aux kilos

Arrêter de fumer en douceur 

Organiser des achats ou des voyages avec les économies que vous allez faire. Se faire plaisir !

 

- Territoire d’investigation : Nantes et périphérie ; déplacement à domicile
- Devis gratuit et personnalisé

Pour les tarifs et prestations, merci de me consulter.

Diana : dianacoaching@yahoo.fr

 

Discrétion et confidentialité absolues

Recherche

Catégories